Blog Cuisine

Pourquoi vaut-il mieux ne consommer que des fruits et légumes de saison ?

Manger régulièrement des fruits et légumes, c’est ce qu’on entend souvent. Mais doit-on consommer n’importe quels fruits ou légumes sans se soucier qu’ils soient ou non de saison ? Quels impacts les fruits et légumes de saison peuvent-ils avoir ?

Ils ont plus de saveur

Plus longtemps le fruit est sur l’arbre et mieux c’est. En effet, lorsqu’on laisse un fruit (ou un légume) arriver à maturité, il a bien plus de goût. La nature et le soleil ayant fait leur travail, le fruit est non seulement bourré de vitamines, mais en plus, il est bien plus juteux qu’un autre qu’on laisse mûrir loin de son arbre.

Par ailleurs, s’il faut aller chercher très loin le fruit ou le légume, il est évident que celui-ci ne peut être cueilli mûr. Alors bien sûr, il est possible de trouver des fruits et des légumes qui ne se trouvent d’ordinaire pas à une saison donnée. Mais est-ce la peine s’ils ne possèdent ni le goût ni les nutriments qu’il faut ? 

Ils sont moins nuisibles à la santé

Les fruits et les légumes obtenus hors saison sont souvent gorgés de pesticides. Certains d’entre eux proviennent, en effet, de serres dans lesquels ils sont traités avec des produits chimiques. Ceux-ci les aident à compenser l’absence de la lumière de soleil et à mûrir plus rapidement.

Or, on le sait, les pesticides ne sont pas forcément bons pour l’homme. Une étude a d’ailleurs démontré qu’ils seraient nuisibles de l’homme et de la femme. Ils seraient également la cause de certaines malformations notées chez le foetus. Autant de raisons qui prouvent qu’il vaudrait mieux ne consommer que les fruits et légumes de saison.

Ils sont beaucoup moins chers

Il s’agit là d’un point non négligeable. Vous conviendrez avec nous que vouloir acheter des tomates en plein mois de décembre peut faire mal au porte-monnaie n’est-ce pas ? Il est évident que le coût du transport s’ajoute lorsqu’on doit faire rapatrier des fruits ou légumes qui peuvent parfois se trouver très loin de notre lieu d’habitation. Cela a pour première conséquence une nette augmentation du prix de ces produits.

Par ailleurs, la nature étant bien faite, notre organisme n’a besoin que des aliments de la saison dans laquelle nous nous trouvons. L’hiver, par exemple, le système immunitaire a besoin d’être renforcé. Ce que la mandarine ou l’orange, qu’on retrouve durant cette saison, aide à faire. Il serait alors inutile de vouloir dépenser pour des aliments dont notre organisme n’a en réalité pas besoin.